Performances
Performances
Performances

L’arginine et le zinc, à quoi servent-ils ?

Arginine, zinc… En quoi sont-ils indispensables ?

Pour être correctement mobilisés, les muscles ont besoin d’une multitude de micronutriments qui vont s’avérer indispensables lors des différentes étapes de la pratique physique. L’arginine et le zinc font partie des composants nutritifs essentiels aux sportifs qui suivent des entraînements intensifs.

 

L’arginine, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un acide aminé dit "semi-essentiel". À la différence des acides aminés essentiels, celui-ci peut être synthétisé par l’organisme, mais dans des conditions spécifiques et à des moments particuliers de la vie. Or, l’arginine, également appelée L-arginine, fait partie des constituants naturels des protéines. À ce titre, elle joue un rôle majeur dans le cadre de la performance physique et sportive de haut niveau.

On en trouve principalement dans les céréales complètes, la volaille, la viande rouge, ou encore dans les oléagineux. Les sportifs de haut niveau présentent néanmoins des besoins supérieurs à ceux de la population normale, et doivent adapter leurs apports. C’est la raison pour laquelle STC NUTRITION® propose une large gamme de compléments nutritionnels enrichis en arginine.

Plus concrètement, cet acide aminé est très largement impliqué dans le processus de production de l’hormone de croissance ainsi que dans le mécanisme conduisant à la synthèse de la créatine. De fait, l’arginine permet à la fois de soutenir les facultés physiques du sportif, de contribuer au développement de la masse musculaire, et de participer à la récupération après un effort intense.

 

Et le zinc, pourquoi en a-t-on besoin ?

Cet oligo-élément intervient, entre autres, dans le processus de métabolisation des protéines, des glucides et des lipides. Symbolisé par le sigle "Zn" dans le tableau périodique des éléments, le zinc participe également à de très nombreuses réactions enzymatiques, et joue un rôle essentiel dans le processus de la croissance par son implication dans la sécrétion de l’hormone de croissance.

Or, le corps humain renferme 2 à 3 grammes de zinc dont près de la moitié est concentrée dans les muscles et près du tiers dans les structures osseuses. On comprend ainsi mieux l’importance de cet oligo-élément dans le cadre d’une pratique physique intensive. D’ailleurs, les besoins quotidiens chez un sportif de haut niveau sont compris entre 12 et 25 milligrammes.

Si le zinc est naturellement contenu dans de nombreux aliments d’origine animale (fruits de mer, poissons, abats, viandes…), un complément alimentaire permet parfois de combler les besoins accrus dans le cadre de certaines activités sportives, d’autant plus chez les sportifs végétariens. En effet, le zinc contenu dans les aliments d’origine végétale est beaucoup moins bien assimilé que le zinc d’origine animale. Or, il est avéré qu’une carence en zinc peut potentiellement réduire les performances physiques, mais également le processus de récupération.

Voir aussi