La musculation est un sport complet excellent pour la santé, mais qui pâtit de préjugés. Voici le top 5 des idées reçues sur la musculation, suivi de la liste des bénéfices de ce sport sur l’ensemble de l’organisme.

 

Idée reçue n° 1 : on se muscle durant la séance

Penser que l’on se muscle durant la séance est faux et les débutants font souvent l’erreur de multiplier et allonger à l’excès leurs séances de musculation, ce qui devient contre-productif. En effet, la séance en elle-même sollicite exagérément les muscles et en détruit une partie. On parle de catabolisme qui correspond à la dégradation des composés organiques et à un dégagement d’énergie.

Une fois la séance de musculation terminée, l’organisme entre dans la phase de récupération pendant laquelle il surcompense pour réparer les dégâts. Avec le repos, ainsi qu’une alimentation équilibrée, les muscles se renforcent, après la séance donc.

 

Idée reçue n° 2 : la musculation freine la croissance

Les parents renâclent à inscrire leur enfant dans une salle de musculation de peur que ce sport ne freine leur croissance, ce qui est faux. Cette idée reçue vient peut-être du fait que beaucoup de culturistes sont petits, mais leur petite taille n’est pas due à leur sport. D’une part, un petit gabarit est adapté à l’haltérophilie, d’autre part, il peut provoquer des complexes qui sont compensés par la musculation. La musculation n’entrave pas la croissance, elle doit seulement être bien encadrée chez les plus jeunes qui doivent limiter les charges et la durée des séances, ainsi qu’adopter un régime alimentaire approprié, mais comme c’est le cas pour de très nombreux sports.

 

Idée reçue n° 3 : la musculation transforme le gras en muscle

Les tissus musculaires et les tissus de la graisse sont radicalement différents. En vous adonnant à la musculation, vous allez perdre du gras, car vous vous dépensez, mais il n’est pas transformé en muscle, ce sont les exercices qui vous permettent de développer votre musculature. À l’opposé, si vous ralentissez ou arrêtez la musculation, vous n’allez pas transformer vos muscles en gras. En revanche, vous devez réviser votre régime alimentaire, car si vous vous dépensez moins, vous devez manger moins.

 

Idée reçue n° 4 : prendre des compléments est obligatoire

Vous n’avez aucune obligation de prendre des compléments. Toutefois, la musculation exige une alimentation équilibrée et contenant une importante part de protéines, vitamines et minéraux indispensables.

Par ailleurs, il ne faut pas considérer les compléments comme du dopage. La caséine, la whey et les protéines en poudre sont des produits naturels. Leur conditionnement est plus pratique et vous permet de consommer une part adaptée de protéines sans devoir manger un aliment riche en protéines en grande quantité.

 

Idée reçue n° 5 : la musculation est réservée aux jeunes

Il est faux de penser que la musculation est réservée aux jeunes, elle est vivement conseillée à tous les âges, il faut simplement veiller à ce que les séances ne soient pas trop intensives et n’impactent pas le cœur. La musculation est particulièrement recommandée pour les femmes qui sont davantage touchées par l’ostéoporose. En stimulant les os par la traction des muscles vous retardez les effets néfastes liés à l’âge.

Les bienfaits de la musculation

Pratiquer la musculation apporte bien des avantages. Il est conseillé aux débutants de s’intéresser au métabolisme qui est à l’origine de la fabrication des muscles. Ces informations visent à comprendre les besoins du corps et à adapter son régime alimentaire en fonction.

Il est aussi recommandé de s’inscrire dans une salle de sport sérieuse qui inclut l’accompagnement par un professionnel. Il vous aide à établir un programme progressif et cohérent qui donne des résultats probants et vous encourage à poursuivre.

Développer la masse musculaire

Le premier intérêt de pratiquer la musculation est de développer sa masse musculaire, en ciblant précisément les parties du corps que vous souhaitez travailler. Vous allez ainsi améliorer le galbe de votre silhouette, en fonction de votre objectif.

 

Améliorer son endurance

La musculation augmente l’endurance musculaire générale. Certaines personnes pratiquent la musculation dans l’objectif de devenir plus endurant pour une autre activité comme la course à pied ou la boxe par exemple.

 

Renforcer son dos

Les problèmes de dos sont souvent liés à une musculation défaillante. En ciblant les muscles du dos — surtout les lombaires — pendant vos séances de musculation, vous aidez votre corps à mieux maintenir votre colonne vertébrale et à réduire considérablement les maux récurrents. Il est conseillé de compléter par des exercices visant à renforcer les abdominaux qui jouent un rôle important dans l’équilibre du bassin.

 

Renforcer les tendons et les ligaments

Les tendons et les ligaments lient nos différents muscles. Comme ils ont tendance à s’accroître moins rapidement que la masse musculaire, les débutants doivent suivre un programme progressif pour ne pas risquer de les abîmer. La musculation permet de renforcer les tendons et les ligaments qui vont être utilisés pour d’autres sports. Un coureur par exemple a tout intérêt à bien muscler le bas de son corps qui va être exagérément sollicité lors de ses entraînements et compétitions.

Stimuler le métabolisme

La musculation aide à améliorer le renouvellement des protéines qui sont à la base de la composition de nos muscles. Durant la séance, des microlésions se créent dans les muscles ; lors de la phase de récupération, l’organisme compense pour les réparer et brûle pour cela des calories.

 

Entretenir le système cardiovasculaire

Une séance de musculation fait travailler notre système cardiovasculaire et incite les muscles à mieux consommer l’oxygène. Un travail régulier permet de faire diminuer la tension artérielle, ainsi que le mauvais cholestérol. Le muscle du cœur se développe et se renforce, ce qui réduit les risques de pathologies cardiaques.

 

Stimuler les fonctions corporelles

Le sport en général et la musculation en particulier stimulent l’ensemble des fonctions corporelles et des systèmes immunitaire, hépatique, lymphatique, cérébral et nerveux. Le corps fonctionne mieux, devient plus endurant et résiste mieux au temps qui passe. La musculation imposant un régime alimentaire sain et équilibré, l’activité sportive permet d’améliorer son hygiène de vie et de préserver un bon état de santé général.

 

Renforcer la résistance des os

Lorsqu’ils se contractent, les muscles exercent une traction sur les os auxquels ils sont liés. Ainsi, la musculation les renforce et lutte contre la perte de densité osseuse liée à l’âge et qui engendre l’ostéoporose. Un squelette plus robuste assure une meilleure mobilité.

 

Améliorer la coordination neuromusculaire

La musculation vous apprend à mieux utiliser votre corps, grâce à une coordination neuromusculaire optimisée. Vous maîtrisez vos gestes avec plus de précision et gagnez en équilibre.

 

Améliorer son état mental

La musculation, comme les autres sports, favorise la sécrétion d’endorphine, surnommée l’hormone du bien-être. Vous prenez du plaisir à vous dépenser et à voir votre corps se sculpter au fil des entraînements et, grâce à l’endorphine libérée par le corps, le stress et l’anxiété n’ont plus de prise sur vous. Vous retrouvez une sérénité appréciable et dormez mieux. En perfectionnant votre apparence physique, vous améliorez l’image que vous avez de vous-même et prenez davantage confiance.

 

La musculation constitue un sport complet qui peut être pratiqué à tout âge. Le but n’est pas forcément de devenir une montagne de muscles, car chacun poursuit ses propres objectifs. La musculation peut aussi être choisie pour vous améliorer dans un autre sport, en renforçant certaines parties ciblées de votre corps.