Vous avez envie de perdre du poids ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Connaissez-vous la densité énergétique des aliments ? Si ce n’est pas le cas, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez facilement comprendre de quoi il en retourne. Prêt à en apprendre plus ? C’est par ici que ça se passe !

 

Qu’est-ce que la densité énergétique des aliments ?

Avant d’en apprendre plus sur le régime à densité énergétique faible, il est important de savoir ce qu’est exactement la densité énergétique d’un aliment. Il s’agit de la teneur énergétique par unité de poids, d’un aliment. Elle est généralement exprimée par gramme pour 100 grammes. Il est important de noter également que l’énergie contenue dans la nourriture correspond aux kilocalories indiquées sur les emballages des produits au niveau de l’analyse nutritionnelle moyenne. Attention, tous les aliments gras ne sont pas nuisibles pour l’organisme. En effet, certains produits riches en lipides permettent de procurer au corps toute l’énergie nécessaire avant une séance de sport, par exemple.

Il faut aussi considérer que les glucides, les lipides, ainsi que les protéines, fournissent chacun des quantités différentes en énergie. Ainsi, il est vivement conseillé de calculer les différentes teneurs énergétiques que vous pourriez consommer au cours de vos repas.

 

Comment calcule-t-on la densité énergétique des aliments ?

Il n’est pas forcément compliqué de calculer la densité énergétique des différents aliments que vous consommez. En effet, lorsque vous achetez des produits dans une grande surface, cette donnée est clairement indiquée au dos de l’emballage. Notons également que cela n’est pas parce qu’il a une densité énergétique élevée qu’un produit est forcément malsain. L’organisme a également besoin de « bon gras » pour fonctionner correctement.

Pour pouvoir calculer la densité énergétique d’un aliment, il est important de prendre en considérations deux éléments distincts : sa teneur en eau, mais également sa teneur en matière grasse. 

Aussi, il est primordial de noter que pour calculer la densité énergétique de vos aliments, vous devez diviser le nombre de calories que possède l’aliment par son poids en gramme. Ainsi, vous saurez quelle est la densité énergétique par rapport à la portion consommée et dans quelles catégories vous pouvez classer ce dernier. Voici un récapitulatif :

  • Très faible densité énergétique  (De 0 à 0,6 gramme) : Certains fruits (fraises, mûres, framboises, myrtilles…) et légumes (concombres, haricots verts, salades, choux...), la soupe ou encore le yaourt allégé.
  • Faible densité énergétique (De 0,6 à 1,5 gramme) : La banane, les féculents (pomme de terre, maïs ou encore la patate douce), les céréales complètes, les légumineuses (quinoa, lentilles, boulgour, pois chiche…), le tofu, le thon, les crevettes, la dinde, le jambon blanc, les olives ou encore l’avocat.
  • Densité énergétique moyenne (De 1,5 à 4 grammes) : La viande, la volaille, l’œuf, la pizza, les frites, le pain, la crème glacée ou encore les gâteaux.
  • Densité énergétique élevée (De 4 à 9 grammes) : Le croissant, le beignet, la barre de céréale, le bacon, le chocolat, les biscuits, les noix, le beurre, l’huile ou encore la margarine.

Lorsque vous faites un régime à faible densité énergétique, certains aliments sont à éliminer de vos repas (viennoiseries, pâtisseries, alcool, charcuterie, fromage…). Dans tous les cas, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que ce régime à faible densité énergétique puisse se passer pour le mieux et vous permettre d’atteindre vos objectifs de perte de poids.

 

Comment le régime à faible densité énergétique fait-il maigrir ?

Vous avez vraiment envie de perdre du poids ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous avez essayé de nombreux régimes sans que ces derniers aient de grands succès ? Voici les différentes actions à mettre en place pour suivre un régime à faible densité énergétique

  • Vous devez privilégier des aliments à faible densité énergétique. Des aliments sains et de saison tels que les légumes sont à privilégier. On évitera les aliments à forte densité calorique. Bien évidemment, le but n’est pas de vous priver, mais de modifier votre alimentation afin d’atteindre votre objectif de perte de poids.
  • L’apport en gras ne doit pas être supérieur à 30% des calories quotidiennes consommées. Vous devrez vraiment compter l’ensemble des calories et des densités énergétiques de vos produits pour être certain de ne pas dépasser le nombre de calories que vous vous êtes fixées en fonction la perte de poids souhaitée.
  • Le sucre n’est pas bon pour la santé, mais il ne l’est pas plus pour votre perte de poids. Ainsi, lorsque vous allez commencer votre régime, il sera vivement conseillé d’éviter les aliments trop gras, trop sucrés ou trop salés. Ils font vite grimper la densité énergétique sans vous apportez une sensation de satiété sur le long terme.
  • Vous devez également consommer beaucoup de fibres si vous souhaitez perdre du poids. En effet, il est recommandé de manger 30 grammes de fibres pour les femmes et 35 grammes pour les hommes. Vous devrez aussi privilégier des produits complets (céréales, pains, farine…).
  • Concernant les calories que vous allez consommer durant une journée, il est vivement recommandé que 15% à 35% de ces dernières proviennent de protéines.
  • Vous devez également boire beaucoup : d’eau, des bouillons, du thé ou encore des tisanes par exemple. Vous devrez boire environ deux litres d’eau par jour. N’hésitez à varier les aromes pour vous faire plaisir.
  • Si vous souhaitez consommer de l’alcool, il est vivement recommandé de ne boire qu’un verre par jour pour les femmes et deux pour les hommes. Vous devez également boire ces derniers de préférence au moment du repas.
  • Comme vous devez vous en douter, le sport est un élément particulièrement important. En effet, vous devez pratiquer entre 30 et 60 minutes d’activité physique par jour. Notons également que faire des entraînements de résistance au moins deux fois par semaine est idéal pour atteindre votre objectif de perte de poids.

 

Combien de temps ce régime dure-t-il ?

Ce type de régime peut être suivi dans le temps. En effet, il peut être pratiqué sur le long terme puisque vous allez manger beaucoup de végétaux, de céréales complètes, mais également de protéines. Ainsi, vous pouvez parfaitement suivre ce dernier jusqu’à atteindre le poids souhaité. Aussi, il est important de noter que la réduction de calories doit être raisonnable et atteindre : 1 500 Kcal maximum pour la femme et 2 000 Kcal pour les hommes sont conseillés. Attention ces dernières données sont toujours à pondérer en fonction de votre activité physique.

 

Quels sont les avantages d’un régime à densité énergétique faible ?

Vous avez vraiment envie de suivre ce régime, mais vous ne savez pas si c’est une bonne idée ? Pas de panique, voici les différents avantages de ce dernier résumés :

  • La satisfaction
  • Le bien-être
  • Il est plutôt facile à suivre
  • Il est compatible avec une vie sociale
  • Une perte de poids visible

En conclusion, si vous avez envie de suivre un régime à faible densité énergétique, c’est parfaitement possible. En effet, il faut tout de même faire attention à avoir un apport en bonnes graisses assez conséquent (30 % des apports quotidiens), riche en légumes et en protéines. Associé à une pratique physique régulière, les régimes à faibles densité énergétique peuvent s’avérer être une option très intéressante et efficaces pour atteindre les objectifs minceur fixés.